429 Rue de l'Industrie,
Maison de l'entreprise, Bureau 48
34000 Montpellier
04 11 93 47 02
06 18 30 47 38
contact@webylo.fr

Le Web de Web-Marketing

Article blog webmarketing
by

Le Web- Marketing, ce mot est de plus en plus utilisé mais au final il est souvent apparenté à une catégorie « Fourre tout » que l’on attribue à beaucoup de choses sans pour autant savoir vraiment de quoi on parle. Et si ce n’était qu’une adaptation de notre bon vieux Marketing à une cible et un monde tout nouveau qu’est le web 3.0 ?google-Irla-fr

 

Avant de parler de Web Marketing on doit déjà comprendre ce qu’est le Web pour y adapter ce marketing bien spécifique. Ce Web qui, aujourd’hui, est omni présent dans notre vie de tous les jours n’est pourtant pas très « vieux ». Il est né dans les années 1990.

Pour les fanatiques du Web que nous sommes, nous les « travailleurs du Web », il s’agissait, au départ du Web 1.0, d’un joli petit monde constitué de pages informatives toutes liées entre-elles qui nous permettait tout simplement d’accéder à toutes les informations que nous souhaitions avec une simplicité presque déconcertante.

arbre WEB- Laura IrlaCe petit monde a bien sûr grandit et évolué pour donner naissance une dizaine d’années plus tard au Web 2.0. Cette « évolution » causée ou influencée par l’arrivée des réseaux sociaux, a transformé cet univers informatif en réelle communauté de partage.

Et là, tout semblait possible. L’arrivée des réseaux sociaux, des blogs des plateformes participatives, et des différents forums de discussion a complètement révolutionné notre manière d’apprendre.

Même notre vision du partage a changé. Le partage, bien que présent dans nos familles et notre entourage, devenait SocialMedia-webyloalors international et sans limites. L’accès à toutes formes de savoirs, à toutes sortes d’informations. L’accès à tout type de formations même devenait possible et dans tout ça, la connexion entre être-humains.

La connexion entre les gens se faisait de façon tellement plus rapide. Alors certains vous diront qu’à force de sur-communiquer nous en avons perdu les fondamentaux, moi je pense plutôt que nous nous sommes ouverts à une nouvelle manière de communiquer qui nous a ouvert à d’autres idées. Désormais le partage ne se fait plus seulement entre personnes géographiquement proches.

ball WEB- Laura IrlaNous pouvons parler de moisson et des effets de celle-ci sur les populations avec un habitant taïwanais, parler des problèmes causés par la pollution avec un Newyorkais, parler des différences existantes entre nos systèmes solaires avec d’autres enfants dans d’autres pays tout autour du monde… Alors certes les risques sont présents, mais le sont-ils plus que dans nos rues ?

Share

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :